Bolia we Ndenge

Traditional rythm from Maï Ndombe region (RD Congo).

Le mercredi 12 décembre 2007, le choréographe congolais Faustin Linyekula (1974, Ubundu, République démocratique du Congo) a reçu le Grand Prix Prince Claus de cette année montant de 100 000 euros au Muziekgebouwaan‘t IJ a Amsterdam.

Se qualifiant lui-même de conteur, Faustin Linyekula utilise mouvement, texte, son et image pour communiquer la complexité d’une expérience de vie marquée par les conflits violents qui sévissent dans son pays depuis des décennies, mais aussi pour aider les gens à réfléchir sur leur vie et à la reconstruire. Faustin témoigne aussi de la douloureuse histoire de la RDC pour sensibiliser son public,afin que celui-ci n’oublie pas le passé même lorsque la paix est revenue.La Fondation Prince Claus rend hommage à Faustin Linyekula pour les qualités exceptionnelles de sa chorégraphie,pour son retour courageux au Congo, pour la manière novatrice dont il stimule la culture en dépit de l’instabilité et des turbulences, et pour son engagement dans le développement de son pays

On Wednesday, 12 December 2007, Congolese choreographer Faustin Linyekula was presented with the 2007 Principal Prince Claus Award of €100,000 in the Muziekgebouw aan ‘t IJ in Amsterdam.

Faustin Linyekula (1974, Democratic Republic of Congo) Describing himself as a storyteller, Faustin Linyekula uses movements, text, sound and images to communicate the complex experience of living in the violent conflict that has gripped his country for decades, and to help people examine and reconstruct their lives. The Prince Claus Fund honours Faustin Linyekula for his outstanding choreography, his bold return to Congo, his innovative stimulation of culture despite instability and turbulence, and his commitment to the development of his country.
(photo : Faustin Linyekula by Antoine Tempé)




www.kabako.org
www.princeclausfund.org

"La puissance de la Parole" Huile et collage sur toile - Triptyque
(détail) - Ntsole.

NSHOLE Bezeyame Egyde est né le12 novembre 1967 au village bozain en R.D.Congo où d'ailleurs il tire sa source d'inspiration.

Nshole travaille en mélangeant la peinture à l'huile sur toile et les collages d'objet traditionnels.
De ce mélange de technique nait une oeuvre puissante qui associe avec talent les racines de la culture africaine et la recherche abstraite de l'Art contemporain.

Il a commencé ses expositions permanentes comme artiste autodidacte en 1989 dans des galeries de Kinshasa. De 1990 à 1993, il fait ses études universitaires à l'université de Kinshasa, option Sciences Economiques. Enfin en 1993, il fait son inscription à l'Academie des Beaux Arts de Kinshasa où il obtient trois ans plus tard son diplôme de Graduat en Art Plastiques, option Peinture.

Exposition virtuelle de Nshole

Coffret de 5 CDs : Congo Ya Sika

Symbole de la diversité et de la créativité congolaise, les musiques issues de cet immense pays ont survécu aux périodes les plus noires de son existence. Profondément ancrées dans le patrimoine et la culture des Congolais, souvent revendicatives, empreintes d'amour, de nostalgie, parfois drôles et souvent impertinentes, ces musiques ne peuvent nous laisser indifférents. Elles nous feront bouger, rêver et peut-être réfléchir.
Le Monde est un grand village et 70 millions de Congolais s'affirment derrière leurs artistes. Ce coffret de 5 CDs est un reflet du talent de quelques-uns des nombreux groupes et auteurs qui perpétuent la puissance de la musique congolaise d'aujourd'hui.

CDs : Eddy Mboyo & La Sanza – Lokas – Jean Goubald – Tuta Ngoma – Ikondongo Mukoko – Chœur La Grâce

Plus d'informations:
www.africalia.be
Commander: www.ethicstore.be

PV : 45,- € par coffret
15,- € par CD
hors frais d'envoi

La nouvelles scène hip-hop congolaise donne rendez-vous du 23 au 25 novembre 2007 pour le Festival Lubum Hip Hop qui se déroulera dans la ville de Lubumbashi. Occasion de découvrir les prestaions live de RJ Kanierra, Lexxus Legal, Jacuzzi et bien d'autres talents.


Costoleta - Xiriri (Angola)


Kuduro, Angola

C'est en 1996, en s'inspirant du tube house "I Like to Move It" que Tony Amado, producteur angolais, crée la première musique électronique 100% africaine. Un jour j'ai vu un film où Jean-Claude Van Damme dansait en étant saoul. Il était tellement raide, on aurait dit qu'il avait le cul serré. J'ai repris ses pas, accéléré un peu la cadence, et c'est ainsi qu'est née la danse. D'abord boycotté par les médias, le kuduro n'était diffusé que par les candongueiros , petits taxis collectifs de Luanda, et les discothèques populaires de la ville.


It is in 1996, by being inspired by the house music hit 'I Like to Move It' that Tony Amado, Angolan producer, creates the first electronic music 100 % African. "
One day I saw a film where J
ean-Claude Van Damme danced by being drunk. He was so stiff, we would have said that he had the tight bottom. I resumed his steps, accelerated a little the rhythm, and so was born the dance". At first boycotted by the media, the kuduro was diffused only by candongueiros, small collective taxis of Luanda, and popular discotheques of the city.

A écouter :
Frederic Galliano presents : Kuduro sound system
(Frikyiwa), 2006

Frédéric Galliano en tournée / on tour
08.11.07@Festival Waves (London, UK)
17.11.07 @Hi Hotel (Nice)
22.11.07 & 23.11.07@Club tbc (Istanbul, Turkey)
10.12.07 to 20.12.07@Luanda (Angola)

myspace.com/kudurosoundsystem

Kotazo, Congo-Kinshasa

Créé par Papy Mbavu, le Kotazo est surnommé la danse des hommes musclés, des hommes forts (Mpomba en lingala). Le phénomène Kotazo à un grand retentissement à Kinshasa où le jeune public se défoule sur les dancefloors de la capitale congolaise.

Created by Papy Mbavu, Kotazo is nicknamed the dance of the muscular men, the strong men (Mpomba in lingala). The phenomenon Kotazo got a big echo in Kinsahsa where the young public can spend some energy on the dancefloors of the Congolese capital there.






Papy Mbavu - Kotazo (credit : bueta). Mbavu fait un clin d'oeil au 'Xiriri' de Costoleta.

Originaire de la république démocratique du Congo, Serge Diantantu vit aujourd’hui à Lucé près de Chartres.

Diplômé en arts plastiques de l’académie des Beaux Arts de Kinshasa, il débarque en France en 1981 avec l’intention de continuer ses études universitaires. Mais, très vite, il se voit obligé d’abandonner sa filière d'hygiène et sécurité du travail, au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris, pour embrasser une carrière de décorateur pour la télévision et le cinéma, à la Société Française de Production (SFP).

Ému par les dégâts du Sida, il publie, en 1994, chez P. Exotic, son premier album "Attention Sida" dans un souci de prévention à l’égard des jeunes. L’album sera salué par la critique au festival de la BD d’Angoulême. L’estime suscitée par le succès de cet album encourage l’auteur à poursuivre dans la voie de la BD pour raconter la vraie histoire africaine, souvent mal connue, avec la sensibilité et le regard que seul un natif d'Afrique peut exprimer.

Son style, le mindélô ("le trait" dans plusieurs dialectes congolais), donne à son dessin toute son authenticité. Le mindélô fait le lien avec les créations ancestrales de masques africains obtenus par des mélanges de lignes droites et courbes, et utilise une riche palette de couleurs dont le mélange sert à renforcer l'idée contenue dans le dessin.

Quelques albums de Serge Diantantu :

L'AMOUR SOUS LES PALMIERS

Dans un monde où cette pandémie continue à faire des ravages, peut-on encore vivre un amour sans crainte et en toute sécurité ? La BD, « L’amour sous les palmiers », répond à cette
interrogation par une histoire d’amour dont le fil conducteur distille un message selon lequel, toute forme d’amour, entre jeunes ou entre adultes, mérite d’être vécue dans la quiétude, à condition de ne pas baisser la garde face au sida qui tue. A défaut de ne le guérir, nous devons nous en prémunir, notamment par le port du préservatif féminin ou masculin, pendant nos rapports sexuels.

Dans un langage simple et clair, « L’amour sous les palmiers », définit le sida, décrit les symptômes de sa manifestation et ses modes de transmission. Il insiste aussi sur le fait de ne pas exclure de la société, les personnes malades du sida, mais au contraire, les entourer, avec affection, dans notre vie de tous les jours. Un tel comportement social, responsable, peut permettre à chacun de filer un parfait amour sous les palmiers, sans tabou, dans la sérénité et en toute confiance.


SIMON KIMBANGU TOME 2 - LE TRIOMPHE DE LA NON VIOLENCE
Soif de connaître la suite de cette histoire réelle, car Simon Kimbangu est celui qui donne la voix aux sans voix, l’espoir et l’espérance aux désespérés et à tous ceux qui sont privés de la liberté. On découvre le dévouement à son peuple, ses messages spirituels, sa clandestinité, son abnégation, sa condamnation à mort par un tribunal militaire du Congo-belge ( peine commuée à détention à perpétuité par le roi des Belges, Albert 1er ) et le début de sa longue déportation. Tous les événements surnaturels évoqués ici sont consignés dans d’innombrables ouvrages.

Vous allez découvrir avec émerveillement ce 2ème volume d’autant plus que des documents cartographiques de la région y sont inclus ce qui va vous permettre de suivre le parcours de cette histoire époustouflante et poignante.



SIMON KIMBANGI TOME 1 - LA VOIX DU PEUPLE OPPRIME

Nous sommes à la fin du XIXème siècle. L’ignoble esclavage est aboli. Sans transition, l’Afrique est passée à la colonisation.

Serge Diantantu retrace le début de l’histoire de Simon Kimbangu, en respectant la chronologie des faits : sa jeunesse, sa vie familiale, ses visions, ses actes mystérieux et l’immense adhésion de la population autochtone à son ministère.

Les messages spirituels et politiques de Simon Kimbangu ont amorcé la libération des consciences. Les Africains découvrirent qu’ils pouvaient tenir des rapports d’égalité, ou tout du moins manifester leur opposition contre les forces pesantes et dominantes. Les colons et le tout puissant clergé redoutaient ces sentiments de révolte qui risquaient d’affaiblir leur autorité.

sergediantantu.com

Mimitahs singing career began when she was 11 singing in a junior choir at a local church, by the age of 15 she discovered she had the ability to write aswell as sing Mimitah joined different bands. Now at 25 years old she released her firt single called "Tata Mwasi". Mimitah live in United Kingdom and sing in lingala.


myspace.com/mimitah
mimitah.com




Once Upon a Time in Congo - Fiction (trailer)



Mi Amor & Basokin
Mutuashi traditional rythm from Kasaï (RD Congo). This group is member of Kasai All Stars


Le Prix des cinq continents de la Francophonie 2007 a été attribué à Wilfried N’Sondé pour son premier roman Le cœur des enfants léopards (Éditions Actes Sud) par le Jury réuni à Paris le 26 septembre au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Wilfried N’Sondé, 30 ans, est né au Congo. Il passe son enfance et grandit en région parisienne avant de migrer vers Berlin. Installé dans la capitale allemande, il devient un musicien et compositeur reconnu de la scène berlinoise. En 2007, il publie Le cœur des enfants léopards, l’histoire d’un jeune amoureux éconduit qui commet l’irréparable. Dans un style poétique et percutant, Wilfried N’Sondé nous livre son premier roman qu’il définit comme « un slogan : un cri de rage et d’amour ».

Le Prix sera remis officiellement au lauréat au Palais des Académies à Bruxelles (Belgique), dans le cadre de la Fureur de Lire, le 18 octobre 2007 par Clément Duhaime, administrateur de l’OIF en présence, de Marie-Dominique Simonet, vice-présidente du Gouvernement de la Communauté française de Belgique et ministre des Relations internationales et de Fadila Laanan, ministre de la Culture et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique.

Pour fêter le mondial du Rugby qui se tient en France, l'album RUGBILL illustré par Hallain Paluku est sorti en librairie depuis le 12 septembre 2007.

Résumé :

Dans le petit village de Quinté, le Sud-Ouest, on joue au Rugby et ce n’est pas discutable. L’honneur du village est en jeu et l’Entente Sportive est le rassemblement des héros, ceux dont les générations futures parleront pendant des éons... à l’heure de l’apéro...
L’E.S. Quinté est composé d’une bande de bras cassés emmenée par Rugbill, notre héros et capitaine de l’équipe, Bourrepif, le plus costaud de l’équipe et pas forcément le plus malin, Brizedent, Charpentier, Féroz, Bechigue...
On trouve aussi à Quinté Pakita, la jeune supportrice de l’E.S. Quinté, quand ce n’est pas elle qui se jette la première dans la mêlée, l’entraîneur André Licat (dit Dédé) qui est aussi le patron du bar du village le Café de la Paix, sa femme Ginette, l’arbitre à jamais partial et le père Fourasse, le kiné de l’équipe.
Ensemble, ils vont vivre de grandes aventures et pas mal de troisièmes mi-temps...

Retrouvez Hallain et Rugbill:
blog d'Hallain Paluku
editions Carabas

Solidarité Laïque, avec CAMIF Solidarité et la MAIF organisent du 4 septembre au 30 novembre prochain la 7ème édition de la rentrée solidaire "Un cahier, un crayon" pour les enfants du Congo.

solidarite-laique.asso.fr

uncahier-uncrayon.org

La Princesse Marilyn Douala Manga Bell, présidente de doual’art a le plaisir de vous annoncer l’exposition "Overseas Stories" de Michèle Magema, actuellement en résidence à Douala. Cette exposition aura lieu du vendredi 07 septembre au lundi 08 octobre 2007 à l’Espace doual’art.

Michèle Magema est née en 1977 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo. En 1984, elle aménage avec sa famille en France, où son père, réfugié politique, s’expatrie. De 1997 à 2002, elle est élève à l’Ecole Nationale Supérieure d’arts de Paris - Cergy, d’où elle sort avec un diplôme national supérieur d’expression plastique.

Elle est sélectionnée en 2003 à la Biennale Photographique de Bamako, puis en 2004 à la Biennale de Dakar, dont elle remporte le 1er prix. Son travail est montré de 2004 à 2007, à Düsseldorf, Londres, Paris et Tokyo dans l’exposition Africa Remix. En 2006, Michèle Magema est sélectionnée à la Biennale de la Havane.

Par la photographie, la vidéo et l’installation, Michèle Magema aime à interroger la mémoire et l’histoire, et particulièrement celles des peuples noirs et des minorités immigrées en Occident. Héritière de deux cultures, elle cherche à mettre en évidence des singularités culturelles et certaines réalités politiques contemporaines en n’hésitant pas à se mettre personnellement en scène. Le travail de cette artiste, quoiqu’empreint d’une intime féminité, touche et peut-être même dérange par sa portée sociale et politique.

Didier Schaub, 2007

Overseas Stories est un ensemble d’œuvres diverses réalisées en vidéo, photographies ou installation.

La mise en oeuvre d’une production visuelle sur la migration de l'homme sud (l'Afrique), ses projections et ses espoirs tournés vers le nord (l'Europe).

Faire état des efforts et des conséquences qu’impliquent l’intégration, l’assimilation. Mais également évoquer le rejet du nord, qui pousse systématiquement à reposer le regard vers le sud.

Michèle Magema, 2007

www.doualart.org

(photos Fondation Jean Paul Blachère)


Voodoo Love Inna Champeta Land

Voodoo Love Inna Champeta Land
BuyListen

Champeta is the riotous Afro-Colombian street sound of Colombia's Caribbean coast – a powder-keg of rhythms from local slave descendents brewed together with Congolese soukous, Ghanaian highlife, and Nigerian Afro-beat. Three years in the making Voodoo Love Inna Champeta Land finds Colombian champeta stars Viviano Torres, Luis Towers and Justo Valdez jamming with African legends Dally Kimoko, Diblo Dibala, Sékou Diabaté, Nyboma and Rigo Star, bringing Afro-Colombian grooves back home to African soil. Afro-Latin rhythms have never sounded like this before...

Featuring: Dally Kimoko, Diblo Dibala, Sékou Diabaté, Nyboma and Rigo Star

In 2003, Lucas Silva ‘Champeta-Man Original' – a well-known figurehead of Afro-Colombian music – brought some of the great talents of Afro-Colombian music from the Caribbean coast, alongside their African brothers. Bopol Mansiamina, a Congolese guitarist and arranger, and the Cameroonian drummer Guy Bilong travelled to Cartagena, to work with the three Afro-Colombian singers, Justo Valdez, Viviano Torres and Luis Towers. Voodoo Love Inna Champeta Land is the product of their talent and hard work that continued in Bogotá and Paris, with other well-known talents from the Congo, Guinea, Angola and Cameroon.

Part of the Valdez family – a musical dynasty from Palenque – Justo Valdez was the founder of Son Palenque, a legendary group of Palenquero and Afro-Caribbean musicians. Viviano Torres was the founder of the group Anne Swing and during his career he has recorded several pioneering Champeta works. Valdez and Torres – and the third lead singer of the group, Luis Towers – all grew up in Colombia listening to the music of the Congo, Zimbabwe, Nigeria, Ghana, the Haitian compás, calypso and soca. It is these influences that they fuse with their own cultural background and musical heritage to create this dynamic and breathtaking sound.

Voodoo Love Inna Champeta Land fuses the energetic sounds of Colombia 's Caribbean coast with some of the greatest guitarists of Africa, including Diblo Dibala, Caien Madoka, Dally Kimoko and Rigo Star. A star soukous guitarist, Dally Kimoko has recorded hundreds of albums in Paris, after moving there at the age of 26 from Kinshasa. The legendary guitarist Sékou ‘Diamond Fingers' Diabaté, founder of Bembeya Jazz, also took part in this musical adventure and features on ‘Kumina'.

This album also features the sonorous voice of Nyboma – who travelled with Kimoko to Paris – who is best-known for his work with the Kékélé Orchestra. He shines as a special guest on ‘Mama Africa', ‘Jaloux Jaloux' and ‘Tus Huellas'. Bopol Mansiamina, who originally became famous with his group Les Quatres Etoiles, is also known for his countless other productions, many of which are among the best-loved African hits in Colombia.

Introducing a fantastic new orchestra, Voodoo Love Inna Champeta Land is a journey through the rhythms of Afro-Colombia and Africa. From cumbia to soukous, chalupa to Afro-beat, the lumbalú (funerary song) of Palenque to the Sowetan rhythm or South African mbaqanga, the dialogue between drums, guitars and voices could go on for ever.

AFRI K’DANSE

Magazine culturel africain sera diffusé en direct sur RTBFI

à partir du 3 septembre tous les lundis de 21 h à 23 h (heure de Bruxelles)

en Belgique - 621 kHz en AM

à Kin - 99.2 FM

en ondes courtes (9970 kHz)

par satellite en Europe et en Afrique

www.rtbfi.be

L’émission est podcastable

Nappées d'influences soul, afro beat, chanson et hip hop, Hotel Impala, le premier album solo de Baloji témoigne d'un ton inspiré et nouveau. Véritable bande originale d'une vie épique, Baloji nous emmène depuis les récits de sa prime enfance au Congo à ceux de son existence en Belgique au sein d'une famille d'adoption. Balo' pose un regard afropéen, quelque chose comme un refus de juger son pays et ses parents dès lors qu'il ignore beaucoup d'eux. Ces histoires poignantes sur un flow tendu font de cet album une perle rare dont on ne sort pas indemne.



Baloji-Congo

Album "Hotel Impala"

sortie Belgique: 30/08/07
sortie France: 08/10/07

myspace.com/baloji

The Concord Music Group, a leader in contemporary jazz and world music recording, today announced the signing of an exclusive deal with Zap Mama, the Grammy-nominated Belgian vocalist and performer whose debut recording on the label, Supermoon , is scheduled for release on September 3, 2007.

Born in the Congo, but raised in Belgium, Zap Mama – also known as Marie Daulne – has spent her career criss-crossing continents and winning the hearts of thousands of fans, while introducing her musical heritage to the world and uniting musical cultures through the wonders of voice, music and dynamic performance.

Supermoon is an engaging blend of world, soul, pop, jazz and other subtle shades too numerous to mention, with guest musicians from around the globe: drummer Tony Allen; bassists Meshell Ndegeocello and Will Lee; guitarists David Gilmore and Michael Franti; pianists Leon Pendarvis, Daniel Freiberg and Robbie Kondor; percussionist Bashiri Johnson and many more. The album is perhaps Zap Mama’s most emotionally honest and intimate recording in her fifteen-year discography.

“This record and this partnership with Heads Up represent a new beginning for me and for my career,” says Daulne. “There is so much more of my music and myself that I want to share with the world, and this is my opportunity to do it. It’s a very intimate record. You’re seeing me very close up. I hope that’s a kind of intimacy that people will understand. I’m opening a door to who I am.”

“We’re very excited to be working with Zap Mama,” says Dave Love, president of Heads Up International, the Concord Music Group label responsible for he signing. “Her rich musical and cultural background, not to mention her longstanding reputation as a riveting performer, are the perfect complement to our rapidly expanding roster of premier artists from around the globe.” Supermoon will be released worldwidet through CMG’s arrangement with Universal Music Group International.

Zap Mama

30 juin 1960 - 30 juin 2007

Aujourd'hui, le Congo fête son 47 ème anniversaire d'Indépendance.
L'occasion de se commémorer le discours historique de Patrice Emery Lumumba lors de son intrusion à la Déclaration de l'indépendance.
Today is the 47th anniversary of Congo Independence Day.





"Je vous demande de faire de ce 30 juin 1960 une date illustre que vous garderez ineffaçablement gravée dans vos coeurs, une date dont vous enseignerez avec fierté la signification à vos enfants, pour que ceux-ci, à leur tour, fassent connaître à leurs fils et à leurs petits-fils l'histoire glorieuse de notre lutte pour la Liberté."

Patrice Emery Lumumba, le 30 juin 1960.


Grand Kalle & African Jazz - Indépendance Cha Cha

Sur le fleuve Congo navigue un bateau qui n'a jamais coulé, il s'appelle Rumba. À la barre, Papa Wendo, du haut de ses 82 ans, continue à chanter sa Rumba, celle qui fait briller les yeux des danseurs, des nostalgiques et des amoureux.
Fin 2004, peut-être pour la dernière fois, Wendo a repris le chemin des studios. C'était pour le tournage du film de Jacques Sarasin "On the Rumba River".
Comme une remontée jusqu'à la source du fleuve, ce disque inclut une partie de la bande son du film ainsi que des enregistrements réalisés en 1950 et 1992.

Along the Congo River sails a boat which never sank. A boat called Rumba. As the helm, Papa Wendo, 82 years young, continues to sing his rumba, the irresistible music that sets alight the eyes of dancers, and conjures up soft and sad nostalgia.
At the end of 2004, and perhaps for the last time, Wendo went back into the recording studio as part of "On the Rumba River", a film about him directed by Jacques Sarasin.
Just like a return upstream to the source, this CD also features some of the film's sound track as well as recordings made in 1950 and 1992.
www.rumbariver.com



Kékélé - Na ko bala te.
Rumba congolaise / congolese rumba
frochot music

Aussi venu du Sénégal, ALUNE est d'abord un bassiste dont les inflences prennent racine dans le jazz de Marcus Miller et de Charly Parker mais il a également bien d'autres inspirations : Manu Dibango, Lokua Kanza, Salif Keita... Né le 9 juin 1978* à Dakar d'un père chef d'orchestre symphonique, Alune plonge dans la musique à l'âge de 6 ans et s'intérresse dès 13 ans à son instrument fétiche : la basse.
Après avoir collaboré avec de nombreux artistes tels qu'Ismaël Lô ou Youssou Ndour, il sort un premier album très réussi "Mbolo" en 2006.
Also from Senegal ALUNE is a talented bassist which influences go from Marcus Miller, Charly Parker to Manu Dibango, Lokua Kanza or Salif Keita. Alune was born on June 09th, 1978* in Dakar. His father was the leader of a symphonic orchestra and it is quite naturally that he began to play music at the age of 6 years. At 13 years, he decides to choose the bass as the instrument that would follow him through his passion. After being on collaboration with several great musicians like Ismael Lô or Youssou Ndour, as a bassist, Alune first album named Mbolo released in 2006.
myspace.com/alunemusik


Alune - Le bilan ('Making up'). Extrait /Preview
Réalisé par / directed by Alma City - Patrick Weisz

A little bit of soukous guitar in this song which talk about slavery and was shot in Goré Island, Senegal.

*hey, happy birthday Alune!

SAINTRICK accompagné des Tchielly ("l’épervier" en wolof), se pose comme le créateur d'un nouveau genre, résolument métissé et engagé : le Yeketi (soulever en wolof que l'on pourrait traduire par "élévation") ; fusion du rythme sénégalais mbalax avec les rythmes traditionnels Bantous tel que le soukous.

Saintrick is a congolese born musician based in Dakar, Senegal. His collaboration with the band named Tchielly ('sparrowhawk' in wolof, a senegalese dialect) create a new music style politically involved called Yeketi ('exaltation' in wolof) which is a fusion between mbalax rythm from senegal and bantu rythms from Central Africa such as soukous.
myspace.com/Saintrick




Saintrick & Thielly - Beugue Wala Bagn
Here in Durban in South Africa, Saintrick plays with both influences Mbalax and Soukous.

Le magazine VANITY FAIR confie la rédaction de son numéro de Juillet à Bono du groupe U2 et consacre sa Une à l'Afrique. Pas moins de 20 couvertures différentes habillent ce numéro spécial et mettent en scène de nombreuses célébrités, telles que Georges Clooney ou Oprah Winfrey, photographiées pour l'occasion par Annie Leibovitz.

The African-themed July issue of Vanity Fair is being guest edited by U2 frontman Bono -- the biggest July issue ever. 20 covers, all shot by Annie Leibovitz reflect , Warren Buffett, Desmond Tutu, Africa and its supporters -- Bono, Brad Pitt, Oprah Winfrey, George Clooney, Jay-Z, Djimon Hounsou, Chris Rock, Alicia Keys,Muhammad Ali, Bill and Melinda Gates, Iman, Don Cheadle, Barack Obama, Madonna, Maya Angelou, Queen Rania of Jordan, President George W. Bush and Secretary of State Condoleezza Rice.


Né à Kinshasa, d'une mère sénégalaise et d'un père qui n'est autre que l'un des monuments de la musique congolaise, Rochereau Tabu Ley, YOUSSOUPHA grandi en France. Aprés des études littéraires, il se lance dans le hip-hop avec un premier collectif, Bana Kin. Après un premier album solo intitulé Négritude (2004), le voilà de retour avec son second opus A chaque frère (2007).

Destinée le premier titre de cet album, raconte le parcours de Youssoupha depuis sa naissance au Congo.
youssoupha.com| myspace.com/youssoupha99

Sortie très attendue de l'album Psychostar World du rappeur d'origine congolaise Kamini, le 28 mai 2007.
Lisez l'interview du Sunday Times traduit en français sur le blog de Jordan Pouille

KASAI ALLSTARS is a collective which regoups members from several other bands, including Masanka Sankayi and Basokin. They all originate from Kasaï (a Congolese province the size of France), but come from very diverse musical traditions, such as the Luba and the Lulua, which were thought to be incompatible until these musicians decide to put their resources together and form this supergroup.

The first full-length Kasaï Allstars album is being recorded now by Konono No1 producer Vincent Kenis, and is scheduled for release in the spring of 2007 .

14 musicians performing the trance music and dances from Eastern and Western Kasaï (Democratic Republic of Congo)

La 52ème Biennale d'art contemporain de Venise ouvre ses portes au public du 10 juin au 21 novembre 2007. Une centaine d'artistes venus du monde entier y seront présentés. Au cours de cette exposition internationale d'art, un pavillon spécial sera cette année dédié à l'Afrique. L'homme d'affaires congolais Sindika Dokolo a pour l'occasion prêté sa collection d'art contemporain d'Afrique créée avec l'artiste angolais Fernando Alvim à Luanda (Angola) en 2004 et comprenant près de 500 pièces de 140 artistes originaires de 28 pays africains.

The 52nd International Art Exhibition (running from June 10th to November 21st 2007) will host in the core of its international section a special area dedicated to Africa where many works will come from Sindika Dokolo's art collection. The Sindika Dokolo African Collection of Contemporary Art was created in Luanda (Angola) in 2004 by the Congolese businessman and art collector Sindika Dokolo, together with the Angolan artist Fernando Alvim.
The Collection’s aim is to promote the knowledge of the contemporary art scene throughout the African continent. The Sindika Dokolo Collection is comprised of 500 works by 140 artists from 28 different nations.

Sindika Dokolo Foundation | Biennale di Venizia

Le concours Miss Univers 2007 se tiendra le 28 mai à Mexico City au Mexique. Voici les finalistes qui représenteront le continent africain.
Retrouvez toute les participantes ICI
The Miss Universe pageant will take place in Mexico City, Mexico on the 28th of May 2007. Here are the africans finalists.
See all the contestants HERE

Angola
Micaela Reis, 18



Egypte / Egypt
Eshan Hatem El Kirdany, 21



Nigeria
Ebinabo Potts-Johnson, 19



Afrique du Sud / South Africa
Megan Coleman, 21



Tanzanie / Tanzania
Flaviana Matata, 19



Zambie / Zambia
Rosemary Chileshe, 26

PAT MASIONI est né dans la région du Bandundu (RDC) en 1961. Il est diplômé de L'Académie des Beaux Arts de Kinshasa. Depuis 1985, il collabore dans plusieurs publications. Il signe l'album pour enfant "Maxou", le thriller "Le fugitif" ou encore l'histoire intitulé "Niota" paru dans l'album collectif "A L'Ombre du Baobab" portant sur les thèmes de l'éducation et de la santé en Afrique.
Masioni primé à plusieurs reprises pour ses oeuvres telle que "Rwanda 1994", est considéré comme l'un des meilleurs talents de la nouvelle génération de bédéïstes africains.

Pat Masioni was born, in the region Bandundu in 1961 (DRC). He studied painting at the Academy of Fine Arts in Kinshasa. Since 1985, he drew several religious comics, and illustrated novels. He created comics for children, such as 'Maxou', and the thriller 'Le Fugitif'. He contributed to 'A L'Ombre du Baobab', a collection of comics by African artists about education and health in Africa, for which he created the story 'Niota'. Masioni also created the comic album 'Rwanda 1994', and is generally regarded as one of the most talented of a new generation of African comic artists.


Planches extraites de l'album Rwanda 1994 de Pat Masioni.
Cliquer sur les images pour agrandir - click in the images to enlarge

Le blog de Pat Masioni


 

Copyright 2006| Blogger Templates by GeckoandFly modified and converted to Blogger Beta by Blogcrowds.
No part of the content or the blog may be reproduced without prior written permission.