Pour fêter le mondial du Rugby qui se tient en France, l'album RUGBILL illustré par Hallain Paluku est sorti en librairie depuis le 12 septembre 2007.

Résumé :

Dans le petit village de Quinté, le Sud-Ouest, on joue au Rugby et ce n’est pas discutable. L’honneur du village est en jeu et l’Entente Sportive est le rassemblement des héros, ceux dont les générations futures parleront pendant des éons... à l’heure de l’apéro...
L’E.S. Quinté est composé d’une bande de bras cassés emmenée par Rugbill, notre héros et capitaine de l’équipe, Bourrepif, le plus costaud de l’équipe et pas forcément le plus malin, Brizedent, Charpentier, Féroz, Bechigue...
On trouve aussi à Quinté Pakita, la jeune supportrice de l’E.S. Quinté, quand ce n’est pas elle qui se jette la première dans la mêlée, l’entraîneur André Licat (dit Dédé) qui est aussi le patron du bar du village le Café de la Paix, sa femme Ginette, l’arbitre à jamais partial et le père Fourasse, le kiné de l’équipe.
Ensemble, ils vont vivre de grandes aventures et pas mal de troisièmes mi-temps...

Retrouvez Hallain et Rugbill:
blog d'Hallain Paluku
editions Carabas

Solidarité Laïque, avec CAMIF Solidarité et la MAIF organisent du 4 septembre au 30 novembre prochain la 7ème édition de la rentrée solidaire "Un cahier, un crayon" pour les enfants du Congo.

solidarite-laique.asso.fr

uncahier-uncrayon.org

La Princesse Marilyn Douala Manga Bell, présidente de doual’art a le plaisir de vous annoncer l’exposition "Overseas Stories" de Michèle Magema, actuellement en résidence à Douala. Cette exposition aura lieu du vendredi 07 septembre au lundi 08 octobre 2007 à l’Espace doual’art.

Michèle Magema est née en 1977 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo. En 1984, elle aménage avec sa famille en France, où son père, réfugié politique, s’expatrie. De 1997 à 2002, elle est élève à l’Ecole Nationale Supérieure d’arts de Paris - Cergy, d’où elle sort avec un diplôme national supérieur d’expression plastique.

Elle est sélectionnée en 2003 à la Biennale Photographique de Bamako, puis en 2004 à la Biennale de Dakar, dont elle remporte le 1er prix. Son travail est montré de 2004 à 2007, à Düsseldorf, Londres, Paris et Tokyo dans l’exposition Africa Remix. En 2006, Michèle Magema est sélectionnée à la Biennale de la Havane.

Par la photographie, la vidéo et l’installation, Michèle Magema aime à interroger la mémoire et l’histoire, et particulièrement celles des peuples noirs et des minorités immigrées en Occident. Héritière de deux cultures, elle cherche à mettre en évidence des singularités culturelles et certaines réalités politiques contemporaines en n’hésitant pas à se mettre personnellement en scène. Le travail de cette artiste, quoiqu’empreint d’une intime féminité, touche et peut-être même dérange par sa portée sociale et politique.

Didier Schaub, 2007

Overseas Stories est un ensemble d’œuvres diverses réalisées en vidéo, photographies ou installation.

La mise en oeuvre d’une production visuelle sur la migration de l'homme sud (l'Afrique), ses projections et ses espoirs tournés vers le nord (l'Europe).

Faire état des efforts et des conséquences qu’impliquent l’intégration, l’assimilation. Mais également évoquer le rejet du nord, qui pousse systématiquement à reposer le regard vers le sud.

Michèle Magema, 2007

www.doualart.org

(photos Fondation Jean Paul Blachère)


Voodoo Love Inna Champeta Land

Voodoo Love Inna Champeta Land
BuyListen

Champeta is the riotous Afro-Colombian street sound of Colombia's Caribbean coast – a powder-keg of rhythms from local slave descendents brewed together with Congolese soukous, Ghanaian highlife, and Nigerian Afro-beat. Three years in the making Voodoo Love Inna Champeta Land finds Colombian champeta stars Viviano Torres, Luis Towers and Justo Valdez jamming with African legends Dally Kimoko, Diblo Dibala, Sékou Diabaté, Nyboma and Rigo Star, bringing Afro-Colombian grooves back home to African soil. Afro-Latin rhythms have never sounded like this before...

Featuring: Dally Kimoko, Diblo Dibala, Sékou Diabaté, Nyboma and Rigo Star

In 2003, Lucas Silva ‘Champeta-Man Original' – a well-known figurehead of Afro-Colombian music – brought some of the great talents of Afro-Colombian music from the Caribbean coast, alongside their African brothers. Bopol Mansiamina, a Congolese guitarist and arranger, and the Cameroonian drummer Guy Bilong travelled to Cartagena, to work with the three Afro-Colombian singers, Justo Valdez, Viviano Torres and Luis Towers. Voodoo Love Inna Champeta Land is the product of their talent and hard work that continued in Bogotá and Paris, with other well-known talents from the Congo, Guinea, Angola and Cameroon.

Part of the Valdez family – a musical dynasty from Palenque – Justo Valdez was the founder of Son Palenque, a legendary group of Palenquero and Afro-Caribbean musicians. Viviano Torres was the founder of the group Anne Swing and during his career he has recorded several pioneering Champeta works. Valdez and Torres – and the third lead singer of the group, Luis Towers – all grew up in Colombia listening to the music of the Congo, Zimbabwe, Nigeria, Ghana, the Haitian compás, calypso and soca. It is these influences that they fuse with their own cultural background and musical heritage to create this dynamic and breathtaking sound.

Voodoo Love Inna Champeta Land fuses the energetic sounds of Colombia 's Caribbean coast with some of the greatest guitarists of Africa, including Diblo Dibala, Caien Madoka, Dally Kimoko and Rigo Star. A star soukous guitarist, Dally Kimoko has recorded hundreds of albums in Paris, after moving there at the age of 26 from Kinshasa. The legendary guitarist Sékou ‘Diamond Fingers' Diabaté, founder of Bembeya Jazz, also took part in this musical adventure and features on ‘Kumina'.

This album also features the sonorous voice of Nyboma – who travelled with Kimoko to Paris – who is best-known for his work with the Kékélé Orchestra. He shines as a special guest on ‘Mama Africa', ‘Jaloux Jaloux' and ‘Tus Huellas'. Bopol Mansiamina, who originally became famous with his group Les Quatres Etoiles, is also known for his countless other productions, many of which are among the best-loved African hits in Colombia.

Introducing a fantastic new orchestra, Voodoo Love Inna Champeta Land is a journey through the rhythms of Afro-Colombia and Africa. From cumbia to soukous, chalupa to Afro-beat, the lumbalú (funerary song) of Palenque to the Sowetan rhythm or South African mbaqanga, the dialogue between drums, guitars and voices could go on for ever.

AFRI K’DANSE

Magazine culturel africain sera diffusé en direct sur RTBFI

à partir du 3 septembre tous les lundis de 21 h à 23 h (heure de Bruxelles)

en Belgique - 621 kHz en AM

à Kin - 99.2 FM

en ondes courtes (9970 kHz)

par satellite en Europe et en Afrique

www.rtbfi.be

L’émission est podcastable


 

Copyright 2006| Blogger Templates by GeckoandFly modified and converted to Blogger Beta by Blogcrowds.
No part of the content or the blog may be reproduced without prior written permission.